Le château d'Escornalbou

La visite nous permet de connaître l'atmosphère d'une maison riche dans le début du XXe siècle, où ils ont rencontré les figures de proue de la Renaissance invités par Toda

Il se trouve dans la commune de Riudecanyes. Depuis le noyau urbain, on doit prendre la route qui nous méne directement au château. Nous pouvons également prendre les routes locales depuis L'Argentera et depuis Vilanova d'Escornalbou.

Le château monastère de Sant Miquel d'Escornalbou est de la fin du siècle XII et débuts du XIII. Sa construction a été promue par Alfonso I, qui l'a cédé à l'église de Tarragone. Le château, centre d'une grande baronnie, et l'église de Sant Miquel, ont été habité par des moines augustins, à partir de 1580 et par des franciscains jusqu'à 1835, quand le désamortissement s'est produit. En 1843 il a été acquis par John Bridgam et dans la première décennie de notre siècle, il a été acquis par Eduard Toda, qui l'a reconstruit et a entamé la restauration.

Là, il a réuni d'intéressantes collections de gravures, céramique et objets de tout type, ainsi que d'une bibliothèque remarquable. Les éléments les plus importants de l'ensemble sont l'église romane, les restes de la salle capitulaire et le cloître, ainsi que le logement de M. Toda, soigneusement restituée, dont la visite nous permettra d'observer comme était une maison majestueuse au débuts de 1900.

Depuis les arcs du cloître, et spécialement depuis l'ermitage de Sainte Bàrbara, située au dessus de l'ensemble, nous pouvons jouir d'une des meilleures vues des régions de Tarragone.

 

Logement: Gîtes ruraux au Baix Camp

 

x

Recherchez votre hébergement par province